Risque de e-réputation lié à l'interne de votre entreprise : le Salarié Ambassadeur

WE Formation - Wiphyse E-reputation - Groupe Entreprises Salaries

Prévention des risques internes de e-réputation :

les salariés ont leur rôle à jouer !

Une querelle, une incompréhension ou un différent entre collègues peut être relaté sur Internet et causer un préjudice important sur la réputation de l’entreprise.

L’employeur doit se faire assister en interne ainsi que par un intervenant extérieur. Afin de mieux lutter contre les risques de e-réputation dans l’entreprise, le dirigeant doit désormais nommer un ou plusieurs salariés (nous recommandons trois salariés) pour l’assister dans la prévention des risques de polémiques sur internet.

De plus, il doit alors faire appel à des compétences extérieures pour constituer cette cellule de veille de réputation en interne.

Désignation d’une cellule de crise de e-réputation constituée de trois assistants salariés :

L’employeur peut désigner tout salarié exerçant des fonctions qui exigent une compétence ou une expérience en matière de communication. Le choix d »employés volontaires est bien sûr idéal, à défaut, les délégués du personnel peut être un choix cohérent. Il est bien entendu recommandé de déléguer le pilotage de cette mise en place aux Responsables des Ressources Humaines de votre entreprise.

Les salariés désignés peuvent notamment assister l’employeur en rédigeant des fiches pédagogiques, des consignes ou des avertissements, ou proposer la mise en place de bonnes pratiques de communication d »un point de vue personnel comme professionnel.

Par ailleurs, il peut bénéficier, à sa demande, d’une formation en matière de communication ou de gestion de crise.

Le Salarié est ambassadeur de l »entreprise pour qui il travaille. Il la représente à partir du moment ou il affiche cette étiquette d »appartenance à la marque. Il doit donc prendre soin pour sa propre évolution de carrière de gérer son Personal Branding (marque personnel) de façon à ce que celui-ci soit valorisant (si l »entreprise est belle, elle le valorisera et vice-versa).

De même, une critique sur son entreprise peut avoir une influence sur la perception d »un prochain recruteur. En effet, le futur potentiel recruteur peut être effrayé de recruter un candidat qui a critiqué ouvertement sur Internet son ex-entreprise.

Enfin, l »entreprise elle-même va pâtir des conséquences d »une prise de parole négative de la part de son salarié.

Désignation d’un intervenant extérieur :

À défaut de compétences dans l’entreprise pour s’occuper de la protection et de la prévention des risques de e-réputation, le décideurs doit alors faire appel à une agence de gestion de e-réputation sur Internet.

L »idéal est de conclure une convention de gestion de e-réputation pour fixer :
– les activités qui sont confiées à l’intervenant, ainsi que les modalités de leur exercice, dans le respect du secret professionnel;
– les moyens mis à sa disposition, ainsi que les règles définissant son accès aux différents services et l’accomplissement de ses missions, notamment la présentation de ses propositions;
– les conditions assurant le suivi de son intervention.

Pour en savoir plus, CONTACTEZ WE !

Votre Equipe WE

About the author  ⁄ Marcel Rebolle

Aucun commentaire

Laisser un commentaire