C’est la rentrée ! Et si votre e-réputation devenait votre valeur ajoutée ?

Pourquoi votre e-réputation peut-elle devenir la valeur ajoutée de votre entreprise ? Éléments de réponses…

Pour rappel, votre identité numérique est constituée des éléments de communication que vous publiez sur Internet. Ces informations sont maîtrisées et sont généralement celles que votre entreprise souhaite faire apparaître au premier plan : en 1ère page Google, ou du moins dans la 1ère page des résultats de recherche de votre prospect, dont les mots clés utilisés peuvent faire apparaître des informations relatives à votre entreprise.

Votre e-réputation est l’image perçue par les internautes : vos prospects, vos clients, vos partenaires,… c’est à partir de cette perception que les internautes vont se constituer une image de votre entreprise, vos produits et vos services. L’internaute va se faire une idée de la réputation de votre entreprise par les contenus que vous publiez mais aussi par les contenus publiés par tiers : des clients, des prospects, des journalistes, des bloggeurs,… et ce, sur de multiples supports où vous n’avez pas forcément la parole.

Même si de plus en plus d’entreprises prennent conscience que leur e-réputation est un facteur de business de plus en plus important, beaucoup d’entre vous n’ont pas encore déployé les éléments de base d’une bonne gestion de son e-réputation.

Par où commencer ? Voici en quelques étapes les éléments qui vous seront nécessaires pour réaliser votre propre diagnostic :

Lire la suite :

Lire la suite

WE Formation - Wiphyse E-reputation - Groupe Entreprises Salaries

Prévention des risques internes de e-réputation :

les salariés ont leur rôle à jouer !

Une querelle, une incompréhension ou un différent entre collègues peut être relaté sur Internet et causer un préjudice important sur la réputation de l’entreprise.

L’employeur doit se faire assister en interne ainsi que par un intervenant extérieur. Afin de mieux lutter contre les risques de e-réputation dans l’entreprise, le dirigeant doit désormais nommer un ou plusieurs salariés (nous recommandons trois salariés) pour l’assister dans la prévention des risques de polémiques sur internet.

De plus, il doit alors faire appel à des compétences extérieures pour constituer cette cellule de veille de réputation en interne.

Lire la suite