Charlie et l’effet papillon d’un simple citoyen connecté.

jesuischarlieCharlie et la puissance des réseaux sociaux, ou l’effet papillon d’un simple citoyen connecté. Nous avons vécu une semaine dramatique qui restera dans l’Histoire de l’Humanité et de la République.
Ici, je ne vais pas aborder ces évènements sous l’angle politique mais dans le cadre de ma spécialité, c’est à dire : l’influence des réseaux sociaux et le pouvoir d’un simple « citoyen connecté ».

Une demi-heure après l’attaque terroriste contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, est apparu sur les réseaux sociaux un slogan de trois mots : Je Suis Charlie .

En effet un simple citoyen, Joachim « Charlie »* a écrit modestement sur twitter #JeSuisCharlie sur son compte @joachimcharlie*.
Joachim est directeur artistique au magazine gratuit Stylist, il sait prendre part aux réseaux sociaux, de plus il peut créer des logos, ainsi tout naturellement il élabore aussi un logo noir marqué de son slogan « je suis Charlie ».

Témoignage de Joachim « Charlie »* :
« C’est très étrange ce qui est en train de se passer, ça me dépasse totalement, c’est bizarre je suis devenu une sorte de représentant de l’effroi. Je n’avais pas beaucoup de mots pour exprimer toute ma peine et j’ai juste eu cette idée de faire : Je suis Charlie ».

Six heures après le drame, le hashtag #jesuischarlie avait déjà été repris 235.520 fois. La page Facebook «Je suis Charlie» avait reçu plus de 94.000 «like», relayant des appels au rassemblement partout en France.

En fin d’après midi des milliers de personnes se sont rassemblées, avec pancartes et flyers avec le logo « Je Suis Charlie » place de la République à Paris. Et depuis ces trois mots de liberté ont fait le tour du monde.

Grâce aux réseaux sociaux, jamais dans l’histoire de l’humanité, un simple citoyen n’a eu autant d’influence.

Aujourd’hui, personne ne doit être exclu de l’internet. Souvent par manque de formation aux usages des réseaux sociaux, des personnes restent invisibles, impuissantes avec aucune influence sur leur « propre histoire » ou eréputation.

Joachim était simplement formé aux usages des réseaux sociaux … et vous ?

* afin de préserver la sécurité de Joachim, nous avons choisi de protéger son identité.

About the author  ⁄ Marcel Rebolle

Aucun commentaire

Laisser un commentaire